Archive pour la Catégorie 'Politique'

Page 3 sur 11

Politique pour les Outre-mer du gouvernement : deux témoignages révélateurs

Une politique pour les Outre-mer basée d’avantage sur des effets d’annonces que sur la mise à disposition de véritables moyens pour changer les choses : deux témoignages intéressants, celui de Claudy SIAR, Délégué interministériel et celui de Brigitte Girardin Ministre de l’Outre-Mer de 2002 à 2005

Quand Matignon dresse un constat accablant de l’inaction du Gouvernement envers les Français d’outre-mer…

Le 25 mars 2011, en Conseil des ministres, le Président de la République nommait Claudy SIAR, Délégué interministériel pour l’égalité des chances des Français d’Outre-mer.

En fonction depuis le 18 avril, Claudy  SIAR  s’attache à combattre l’inégalité dont sont victimes les originaires d’Outre-mer dans l’Hexagone.

Un seul mot d’ordre, pour ce militant de la première heure, les victoires des uns sont les victoires de tous !

Dans un rapport rendu public aujourd’hui, Claudy SIAR constate, exemples flagrants à l’appui, que les disparités de traitement dont souffrent ces derniers perdurent.

Dans son avant-propos, il demande à la France d’être claire envers les populations d’outre-mer et lance un appel afin qu’il soit mis fin aux inégalités de traitement envers l’outre-mer. Il ajoute que si sa voix n’était pas entendue, « la France devrait faire face à la division du pays ».

Evoquant les peuples d’outre-mer, il dénonce en effet la violence, la vie chère et la paupérisation qui ne sont plus acceptables.

Au-delà du ton libre et original de ce rapport, s’agissant d’un document officiel à en-tête du Premier ministre, nous pouvons noter avec satisfaction que Matignon jette enfin un regard acéré sur l’action du Gouvernement en direction des originaires d’outre-mer !

Car, malgré la création de la délégation interministérielle à l’égalité des chances des français d’outre-mer dont le candidat sortant se prévaut en toutes occasions, Claudy SIAR souligne avec courage et pertinence  combien il est exact de dire:

  • que les tarifs des télécommunications entre les DOM/COM et l’Hexagone et à l’intérieur des DOM/COM sont toujours très supérieurs aux tarifs nationaux malgré les engagements du Gouvernement.
  • que les billets d’avion coûtent toujours aussi cher en période de vacance scolaire et que l’action de la délégation, probablement insuffisamment soutenue dans ses efforts, n’a permis jusqu’à présent que de délivrer… une centaine de billets gratuits aux plus défavorisés !
  • que le chômage chez les jeunes a augmenté de 49% en 5 ans du fait notamment de la réduction dans la loi Penchard des exonérations de charges sociales et de la division par 10 des crédits en faveur des emplois aidés.
  • que le problème des chèques hors place n’a toujours pas été réglé.
  • que les cautions des personnes domiciliées outre-mer sont encore très souvent refusées malgré les engagements pris pour régler le problème.
  • que la continuité territoriale n’est pas encore assurée.
  • que le Gouvernement n’hésite pas à mettre en cause l’égalité sociale par exemple en maintenant des dispositions discriminatoires pour certaines prestations ou en ayant retardé l’application outre-mer du RSTA.

Quand une ex-Ministre de l’Outre-Mer de droite juge l’action de Nicolas Sarkozy et de son gouvernement

Brigitte GIRARDIN qui fut ministre « chiraquienne » de l’Outre-Mer de tous les gouvernements de Jean-Pierre RAFFARIN de 2002 à 2005, puis ministre de la Coopération et de la Francophonie de 2005 à 2007 du gouvernement VILLEPIN et qui est actuellement Secrétaire Générale et Porte Parole du Mouvement « République Solidaire » a déclaré dans un communiqué à l’AFP :« Souhaitant mettre fin à une politique qui, pendant cinq ans, a affaibli notre pays, a divisé les français, et a remis en cause la politique pour l’Outre-Mer que j’avais mise en place entre 2002 et 2005, mon vote personnel se portera sur François HOLLANDE »

 

 

Présidentielle : une forte envie de changement !

Présidentielle : une forte envie de changement ! dans Politique Capture-d%E2%80%99%C3%A9cran-2012-04-23-%C3%A0-14.49.28-300x116

Hier, dimanche 22 avril, le peuple de France s’est exprimé et le message est clair : c’est un véritable vote sanction contre la politique du Président SARKOZY.
Même si les ténors de l’UMP ont tenté, et tentent encore aujourd’hui, de faire bonne figure dans les médias, la condamnation des Français est incontestable !

A Saint-Pierre-et-Miquelon le désaveu est sans équivoque puisque les habitants de l’Archipel se sont eux aussi exprimés clairement pour le changement, propulsant François HOLLANDE en tête avec 33,75% des voix, reléguant le Président sortant en deuxième position, loin derrière, avec seulement 18,55% des suffrages exprimés.

On notera également à Saint-Pierre-et-Miquelon, comme ailleurs, la montée significative du Front National. Je l’interprète localement comme un vote de protestation, c’est la preuve que la crise est bien présente ici aussi, que des gens souffrent et ont une véritable angoisse face à l’avenir, et je pense notamment aux jeunes.

Je regrette quand même, à l’inverse de la Métropole, une abstention importante à Saint-Pierre comme à Miquelon. Mais elle doit s’expliquer pour une grande partie, par la période de vacances et par l’absence du territoire d’un certain nombre de nos concitoyens.

Il s’agit maintenant de se rassembler autour de la candidature de François HOLLANDE pour le second tour de cette élection Présidentielle. Bien entendu, j’appelle toutes les forces de Gauche à nous rejoindre, mais j’invite plus largement tous les déçus du Sarkozysme – toutes celles et tous ceux qui aspirent à plus d’équité, à une plus grande justice sociale, à une République enfin exemplaire – à se mobiliser à mes côtés et à voter massivement pour François HOLLANDE le samedi 5 mai prochain.

Rassemblons-nous pour le changement !

  • Réaction « à chaud » sur SPM1ère le dimanche 22 avril :
http://www.dailymotion.com/video/xqbcwy

Annick GIRARDIN était l’invitée du JT de SPM1ère le 30/11/11

Une équipe de SPM 1ère a souhaité suivre le Député au cours d’un déplacement sur Miquelon le 29 novembre.

A cette occasion, Annick GIRARDIN était l’invitée du journal télévisé du 30 novembre afin de discuter de son actualité.

  • Déplacement à Miquelon :

Régulièrement et le plus souvent possible, Annick GIRARDIN souhaite se rendre sur Miquelon pour rencontrer les élus, mais aussi les habitants du village qui ne peuvent se déplacer sur Saint-Pierre et qui désirent la rencontrer. A chaque déplacement, le Député prend également rendez-vous avec les professionnels des différents secteurs en activité sur l’île voisine afin de faire le point avec eux sur leurs entreprises.

http://www.dailymotion.com/video/xmsofb

Le commentaire d’Annick GIRARDIN sur la problématique de la boulangerie de Miquelon :

http://www.dailymotion.com/video/xmsoof

  • Le vote du Projet de Loi de Finances 2012 :

http://www.dailymotion.com/video/xmsolv

  • Le point politique :

L’annonce d’une candidature aux prochaines législatives n’était pas initialement prévue être évoquée lors de l’entretien avec SPM 1ère, mais le journaliste qui suivait le Député ayant posé la question, Annick GIRARDIN n’a pas souhaité se défiler et a répondu franchement qu’il était dans ses intentions de se représenter en juin 2012.

Interrogée sur les prochaines élections cantonales, Annick GIRARDIN a aussi confirmé que son mouvement politique, Cap sur l’avenir, présenterait une liste en mars 2012 et que des discussions étaient en cours avec le mouvement politique du Sénateur Karine CLAIREAUX, Ensemble pour construire.

Annick GIRARDIN souhaite que cette liste puisse rassembler au sein d’une même équipe des personnes et personnalités d’horizons différents, qui sauront et pourront travailler ensemble parce qu’elles partagent le même goût pour le travail d’équipe, les mêmes valeurs et un même attachement pour l’équité et l’intérêt général.

« Travailler ensemble pour travailler mieux » n’est pas qu’un simple slogan électoral, le Député y croit, et l’Archipel a besoin d’un nouvel élan dans l’union.
http://www.dailymotion.com/video/xmsoh9

  • Le nouveau Préfet :

Interrogée sur la nomination du nouveau Préfet, le Député a exprimé sa vision du travail du représentant de l’Etat avec les élus sur notre territoire.

http://www.dailymotion.com/video/xmsomz

 

 

 

 

Retour sur la visite de la Ministre de l’Outre-mer

La Ministre de l’Outre-mer était l’hôte de l’Archipel la semaine dernière, du 6 au 8 octobre. Malgré un programme quelque peu « chamboulé », compte tenu de son arrivée retardée d’une journée à cause du mauvais temps, Marie-Luce PENCHARD a tout de même pu tenir le calendrier de rencontres et de visites qu’elle s’était fixé, tant à Saint-Pierre qu’à Miquelon.

mpl001.jpgmpl002.jpgmpl003.jpg
mpl004.jpgmpl005.jpgmpl006.jpg

Comme elle l’a clairement exprimé, la Ministre ne s’est pas déplacée à Saint-Pierre-et-Miquelon pour faire des annonces et distribuer des subventions, mais pour se rendre compte par elle même des réalités du terrain et faire passer le message que l’Etat continuera de soutenir les projets de l’Archipel, mais qu’il ne sera plus question d’accompagnement social, mais d’accompagnement économique du territoire.

mpl007.jpgmpl008.jpg
mpl009.jpgmpl010.jpg

C’est justement ce franc-parler qu’a su apprécier Annick GIRARDIN qui, elle même, milite depuis longtemps pour que sur les dossiers sensibles comme celui de la filière pêche, ou comme sur tous les autres dossiers relatifs au développement économique, les différents acteurs du terrain puissent s’entendre et proposer à l’Etat un plan concerté, préservant l’intérêt général. L’Archipel ne peut plus faire l’économie d’une telle démarche collective.

Il est cependant regrettable que cette visite ministérielle arrive si tard, à quelques mois de l’élection Présidentielle. On peut légitimement se poser la question si Marie-Luce PENCHARD aura la possibilité et la disponibilité pour concrétiser et mettre en oeuvre ses déclarations dans une période pré-électorale qui s’annonce d’ores et déjà mouvementée.

  • La réaction du Député à la sortie de la réunion sur la filière pêche :

http://www.dailymotion.com/video/xlo9ma

  • Les commentaires d’Annick GIRARDIN à l’issue de la visite de la Ministre de l’Outre-mer :

Les journées parlementaires des députés PRG à Vichy

vichy0911.jpgComme tous les ans en septembre, les députés PRG ont tenu leurs journées parlementaires. Cette année, Gérard CHARASSE les recevait dans son fief à Vichy les 28 et 29 septembre dernier.

L’objectif de ces rencontres annuelles est de faire un bilan de l’année parlementaire écoulée et de se donner une feuille de route pour la suivante.

Lors de la session 2010-2011, les députés PRG se sont encore distingués pour leur participation importante aux travaux de l’Assemblée (propositions de loi, questions d’actualité, commissions d’enquête, commissions spéciales, mission d’informations…), ils ont encore une fois fait honneur à leurs engagements.
En cette dernière année de la XIIIème législature (2007-2012), les enjeux politiques seront nombreux, mais les députés Radicaux de Gauche souhaitent rester conformes à leur positionnement initial, le débat doit toujours primer sur le combat, conformément à l’essence même du Parlement. Une opposition qui se veut constructive est d’abord mise au service de l’intérêt général.

Le tout prochain rendez-vous des députés sera le Projet de loi de Finance pour 2012. Un débat sur fond de crise économique, de dette abyssale des pays européens, de mesures fiscales non-équitables et injustes qui risquent de peser davantage sur la classe moyenne française. Les débats seront rudes et chacun devra présenter ses propositions et ses contre propositions à 6 mois des présidentielles.

Elections sénatoriales 2011 : un nouveau Sénateur pour l’Archipel

Dimanche 25 septembre, les grands électeurs de l’Archipel ont choisi d’apporter la majorité de leurs suffrages au Maire de Saint-Pierre Karine CLAIREAUX.
J’adresse au nouveau Sénateur de Saint-Pierre-et-Miquelon toutes mes félicitations pour son élection et je lui souhaite tous mes voeux de réussite pour son nouveau mandat national.
Je souhaite poursuivre avec Karine CLAIREAUX le travail de collaboration entre parlementaires de l’Archipel que j’avais déjà entrepris avec le Sénateur sortant, Denis DETCHEVERRY, que je salue ici, et avec qui j’ai pu travailler ces dernières années pour faire entendre la voix de Saint-Pierre-et-Miquelon à Paris, passant au-delà des clivages de nos familles politiques.
Je ne doute pas que le nouveau Sénateur aura aussi à coeur de préserver cette unité décisive dans les discours et dans les actes pour soutenir notamment les dossiers des collectivités face aux instances parisiennes qui, trop souvent, se jouent de nos discordes locales.
De l’unité, nous en aurons grandement besoin dans les mois et années à venir, car Saint-Pierre-et-Miquelon ne passera pas à côté des difficultés qui s’annoncent, dans un contexte national et international très perturbé politiquement, économiquement et socialement. Il est donc impératif, qu’à l’image du Conseil des élus que j’ai appelé de mes vœux dès mon élection, les responsables politiques, aux côtés des milieux socio-économique et associatif, puissent s’entendre, dans l’intérêt général, et tenir enfin un discours homogène et cohérent vis à vis de Paris.

Annick GIRARDIN

  • Extrait du JT du 25 septembre 2011

http://www.dailymotion.com/video/xlcazk

12345...11



Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus