Archive pour la Catégorie 'RRDP'

Agenda de travail du Député : un début d’année intensif (suite 3)

(…)

Défenseur des droits

Le Député a saisi M. Dominique BAUDIS concernant l’avenir du poste de Délégué local du Défenseur des Droits à Saint-Pierre-et-Miquelon suite au départ programmé du titulaire actuel.
Annick GIRARDIN souhaite qu’il n’y ait aucune interruption dans la mission, mais aussi que la passation se déroule rapidement et dans de bonnes conditions dans l’intérêt des dossiers en cours.

Commission des Affaires Européennes : plusieurs interventions dans l’hémicycle et en séance

  • Présentation d’un rapport sur l’évolution de la réglementation européenne sur le ciel unique et sur la sécurité aérienne

  • Intervention sur les progrès de l’union bancaire et de l’intégration économique au sein de l’Union économique et monétaire

  • Commission des finances : intervention lors de l’audition du Ministre du Budget Bernard CAZENEUVE sur l’exécution du budget 2013

  • Semaine de contrôle de l’activité gouvernementale : 2 questions au  Ministre de l’Intérieur
    • sur la pression migratoire

    • sur le sauvetage en montagne

Agenda de travail du Député : un début d’année intensif

Après plusieurs semaines passées en Métropole en ce début d’année pour les besoins des dossiers qu’elle suit, tant pour l’Archipel qu’au titre de ses missions à l’Assemblée nationale, Annick GIRARDIN est rentrée ce lundi 10 février et sera présente pour accueillir la Ministre chargée de la Décentralisation, Anne-Marie ESCOFFIER, mercredi 12 février.

C’est en septembre dernier, lors des journées parlementaires du Parti Radical de Gauche, que pour la deuxième fois le Député invitait dans son allocution la Ministre, PRG comme elle, à visiter l’outre-mer et notamment Saint-Pierre-et-Miquelon. Cette visite aura été finalement programmée plus rapidement qu’elle ne l’avait prévu.
Pour organiser ce déplacement, Annick GIRARDIN a rencontré le cabinet de la ministre à la mi-janvier et la ministre elle même à l’issue d’une réunion avec ses collègues du groupe RRDP mardi dernier, une réunion qui portait sur le nouveau projet de loi de décentralisation actuellement en cour de réflexion.

escoffier01.web

Les quatre dernières semaines, auront été denses pour le Député de SPM qui, au-delà du dossier du plateau continental qui a nécessité plusieurs réunions, tant en interministériel pour débattre de la gestion du dossier par le gouvernement, qu’à l’Assemblée pour finaliser la résolution déposée le 23 janvier par la Délégation Outre-mer de l’Assemblée nationale, Paul GIACOBBI, Annick GIRARDIN et une quarantaine de députés.

Ce fut un véritable travail de fourmi pour expliquer et convaincre, afin que tous les groupes politiques soient signataires de la résolution et que l’union sacrée se fasse autour de ce dossier capital pour l’Archipel.

Il aura aussi fallu négocier « serré » pour faire programmer en séance cette résolution avant l’interruption des travaux à la fin février pour cause de période électorale. Ce sera donc débattu le 18 février prochain. Deux coups de force rendus possibles grâce au réseau qu’Annick GIRARDIN a su créer et entretenir depuis 7 ans à l’Assemblée nationale.

Bien d’autres dossiers ont été traités durant ce séjour métropolitain. Compte tenu de la densité de l’information, nous en ferons un compte-rendu en plusieurs articles successifs.

Racisme contre C. TAUBIRA : le groupe RRDP s’insurge contre la « une » du journal « Minute »

Racisme contre C. TAUBIRA : le groupe RRDP s'insurge contre la

A l’instar de la classe politique dans sa quasi totalité, qui s’est émue des propos à caractère raciste dont a été la cible Christiane TAUBIRA, Roger-Gérard SCHWARTZENBERG a publié ce jour un communiqué au nom du groupe RRDP à l’Assemblée nationale, condamnant évidemment les attaques lamentables dont a fait l’objet la Garde des Sceaux et qualifiant la « une » de l’hebdomadaire « Minute » d’indigne par sa stupidité et sa bassesse.

Le communiqué : fichier pdf COM.RRDP_131113

Les élus et responsables du Mouvement Cap sur l’avenir et de la Fédération 975 du PRG, avaient déjà réagi il y a quelques jours aux attaques contre Christiane TAUBIRA :

Intervention du Député en Commission élargie sur le budget de l’outre-mer

Intervention du Député en Commission élargie sur le budget de l'outre-mer dans Outre-mer ag.com_.om_

Le mardi 29 octobre, Annick GIRARDIN est intervenue au nom du groupe RRDP sur le budget de l’Outre-mer en Commission élargie.
Le Député a tout d’abord souligné le soutien renouvelé aux Françaises et Français des Outre-Mer manifesté par le Président de la République en souhaitant conserver la défiscalisation outre-mer et en instaurant un système de crédit d’impôt complémentaire.
Le dispositif proposé reste cependant perfectible et Annick GIRARDIN a souhaité que soit précisée l’application du crédit d’impôt dans les Collectivités d’Outre-Mer à statut spécifique, avec compétence fiscale propre.

Le Député a salué la stabilité du budget de l’outre-mer, tout en soulignant que les Outre-Mer prennent aussi toute leur part à l’effort national, au travers notamment des efforts réalisés dans l’ensemble des missions budgétaires et des budgets ministériels.

Concernant Saint-Pierre-et-Miquelon, le Député a exprimé ses attentes fortes et aujourd’hui pressantes concernant les ordonnances d’extension des aides au logement, la revalorisation des pensions de la CPS au regard de l’inflation locale, ainsi que l’arrêté de revalorisation spécifique exceptionnelle des retraites promise par Victorin LUREL lors de sa venue dans l’Archipel en Février dernier.

Annick GIRARDIN est également revenue sur son souhait de voir s’organiser au plus vite une table ronde pour la mise en oeuvre d’une mission d’inventaire de nos ressources marines. Toujours à propos de la mer, le Député a abordé le soutien aux dernières entreprises de pêche et de traitement du poisson que sont la SNPM et Pro Pêche, ainsi que le désengagement annoncé de l’ODEADOM en ce qui concerne EDC.

En conclusion, le Député a alerté le Ministre des Outre-mer pour que ne se répètent pas, dans le cadre du projet d’accord de libre échange commercial entre l’Union Européenne et les Etats-Unis, les erreurs commises lors du précédent accord entre l’UE et le Canada. Puis Annick GIRARDIN a réaffirmé qu’elle sera vigilante sur l’effort financier que fera l’Etat dans le cadre du prochain contrat de développement, mais aussi sur la nécessité d’associer aux discussions les mairies, la CACIMA et les acteurs privés, contrairement à ce qui s’est passé lors des précédents contrats.

  • L’intervention d’Annick GIRARDIN :

La version texte de l’intervention : fichier pdf Mission.OM_291013

  • La réponse du Ministre :

Une réponse du Ministre pas suffisamment satisfaisante qui devra être précisée dans les semaines à venir. Annick GIRARDIN a d’ailleurs d’ores et déjà pris l’attache des collaborateurs du Ministre des Outre-mer pour leur manifester ses attentes.

Projet de loi sur les retraites : le groupe RRDP s’abstient

Projet de loi sur les retraites : le groupe RRDP s'abstient dans Politique nationale hemicycle_AN

La réforme sur le projet de loi sur les retraites présentée par le gouvernement a été adopté en première lecture aujourd’hui à l’Assemblée par 270 voix contre 259.

Le groupe RRDP auquel appartient Annick GIRARDIN s’est abstenu, notamment en raison du report de six mois de la revalorisation annuelle des pensions. Selon Roger-Gérard SCHWARTZENBERG, le Président du groupe, « L’expression d’un désaccord n’est pas un drame, ça arrive même dans les couples, donc dans le couple gouvernement-Parlement, ça peut arriver. (…) Le PS a une majorité forte et les radicaux de gauche ont très généralement soutenu les projets de loi, on ne peut pas nous demander un soutien mécanique sur tous les textes. (…) La raison principale de notre abstention est cet article 4 qui amputera le pouvoir d’achat des retraités, on avait proposé un système de seuil permettant de préserver les petites retraites, mais il n’a pas été retenu. »

A l’occasion des explications de vote sur le Projet de Loi garantissant l’avenir et la justice du système de Retraites, Dominique ORLIAC, Député PRG du Lot, s’est exprimée dans l’hémicycle ce mardi 15 octobre au nom du groupe Radical, Républicain, Démocrate et Progressiste (RRDP).

Elle a ainsi expliqué les raisons pour lesquelles les députés RRDP ne pouvaient pas voter « POUR » ce texte, et ont par conséquent privilégié l’abstention.

Dominique ORLIAC s’est notamment attardée sur la proposition gouvernementale de décaler du 1er avril au 1er octobre la revalorisation annuelle des pensions de retraite de tous les régimes de base, rappelant que cela aura pour effet « d’amputer le pouvoir d’achat des retraités ». (…) Déjà décalée de 3 mois dans la loi de financement de la sécurité sociale pour 2009, et passant du 1er janvier au 1er avril, la revalorisation, à nouveau reportée de 6 mois pour s’appliquer au 1er octobre, crée donc un décalage de 9 mois en l’espace de 5 ans », précisant : « Si ce décalage peut sembler anodin, il ne l’est pas pour nos concitoyens, puisqu’il correspond dans les faits à une désindexation temporaire des pensions par rapport à l’inflation et nous croyons en la relance de la croissance par la consommation et donc par le maintien du pouvoir d’achat des ménages ».

Le Député du Lot a salué en revanche la prise en compte de la pénibilité, « à travers la création d’un compte pénibilité », ou encore les avancées significatives de ce texte « pour 800 000 retraités non-salariés agricoles ».

Au nom du groupe RRDP, elle a indiqué que ce texte « n’était toutefois pas la réforme systémique tendant à harmoniser les différents systèmes entre eux que nous attendions. (…) Madame la Ministre, nous aurions souhaité que vous accordiez une réelle attention à nos amendements durant tout ce débat, que vous preniez davantage en compte les propositions des députés des groupes de la majorité et représentant les citoyens. (…) Le Groupe RRDP s’abstiendra en souhaitant que la suite de ce texte permettra une meilleure prise en compte des préoccupations des Français et notamment des plus faibles. »

Les journées parlementaires du groupe RRDP

Les journées parlementaires du groupe RRDP  dans RRDP dsc_1963

Cette année c’est Lyon qui accueillait les 25 et 26 septembre derniers les journées parlementaires du groupe RRDP.

Annick GIRARDIN et ses collègues députés se sont rendus dans le chef lieu de la région Rhône-Alpes afin de discuter de la rentrée politique, des perspectives pour 2014 et participer à différents ateliers de travail sur des thèmes comme la révision des condamnations pénales, la réforme pénale, la réforme des retraites ou le budget de la France pour 2014.

Plusieurs personnalités politiques se sont déplacées pour s’entretenir avec les députés, à l’image de Claude BARTOLONE, le Président de l’Assemblée nationale, Bernard CAZENEUVE, le Ministres chargé du Budget, Sylvia PINEL, la Ministre (PRG) de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, Anne-Marie ESCOFFIER, la Ministre (PRG) chargée de la Décentralisation et Jean-Michel BAYLET, le Président du PRG.

Des rencontres ont également été organisées avec des personnalités locales, comme Gérard COLLOMB, le Sénateur-Maire de Lyon, Jean-Jack QUEYRANNE, le Président du Conseil Régional et le Préfet Jean-François CARENCO, bien connu des gens de l’Archipel.

Journées parlementaires RRDP
Album : Journées parlementaires RRDP
Lyon, 25 - 26 septembre
13 images
Voir l'album

 




Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus