• Accueil
  • > Divers
  • > Vers une meilleure reconnaissance du métier d’ATSEM

Vers une meilleure reconnaissance du métier d’ATSEM

 

_DSC1213

J’ai reçu ce lundi 13 février le rapport du Conseil Supérieur de la Fonction Publique Territoriale (CSFPT) portant sur les Agents Territoriaux Spécialisés des Ecoles Maternelles (ATSEM). A cette occasion, j’ai présenté les orientations retenues par le gouvernement pour améliorer la vie quotidienne et professionnelle des agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles.

Je me suis tout d’abord engagée à ce que les missions des ATSEM soient mieux définies pour la rentrée prochaine. Des groupes de travail rassemblant élus et organisations syndicales vont être constitués dans les toutes prochaines semaines pour préciser les missions des agents.

Face aux difficultés exprimées par les ATSEM autour de la pénibilité de leur travail, j’ai annoncé le lancement d’une étude pour analyser les risques professionnels et proposer les moyens de les prévenir. Je m’engage à ce que les ATSEM bénéficient plus facilement d’un droit au reclassement. A ce titre, j’ai souligné le rôle des employeurs, qui doivent encourager les évolutions de carrières à travers la formation des agents.

Pour améliorer les parcours professionnels et offrir de meilleurs débouchés aux ATSEM, je m’engage également à ce que les agents qui le souhaitent puissent plus facilement s’orienter vers d’autres métiers qui relèvent d’autres filières de même niveau ou de la catégorie supérieure.

Comme tous les agents de catégories C, les Agents Territoriaux Spécialisés des Ecoles Maternelles ont été revalorisés depuis 2014 à hauteur de 612 euros annuels, auxquels se sont ajoutés 200 euros liés au dégel du point d’indice.

_DSC1226 _DSC1235

 

Mon discours : fichier pdf 20170213 Discours Annick GIRARDIN ATSEM

 

 

0 Réponses à “Vers une meilleure reconnaissance du métier d’ATSEM”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus